L’ANAC va adopter le SIMS

Бизнес авиация в Африке

Sécurité aérienne renforcée

Le personnel de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) bénéficie depuis mardi d’une formation au service de surveillance des informations de sécurité (SIMS, Safety informations monitoring system).

L’Organisation internationale de l’aviation civile (OACI) accompagne l’ANAC dans l’introduction de ce dispositif.

Авиагрузоперевозки в Африке

Ce service est composé de différents modules qui s’appliquent à un domaine du système aéronautique et fournit des applications Web sur une plate-forme sécurisée pour l’analyse des données de sécurité respectives. 

Ces applications offrent aux Etats la capacité d’élaborer et de surveiller des indicateurs de sécurité appropriés pour faciliter la surveillance des systèmes de gestion de la sécurité (SMS) et des programmes de sécurité (SSP).

Le SIMS permet l’identification des risques pour la sécurité, ainsi que l’allocation des ressources nécessaires pour les gérer de manière proactive. 

‘Il est important de capitaliser cette volonté et cet engagement du Togo d’utiliser le SIMS. On attend que le Togo soit la levure pour les autres pays africains’, ont déclaré Marco Merens et François-Xavier Salambanga, les deux experts envoyés au Togo par l’OACI.

L’ANAC ne veut pas accuser de retard technologique concernant la sécurité aérienne. Il devrait être l’un des premiers pays d’Afrique à adopter ce nouveau service de surveillance des informations de sécurité

AVIA Чартер - приложение для заказа джета

Читайте также  Les togolais sont hyper stressés